Urbanisme – Construction – Energie – Sécurité

Energies renouvelables : statistiques du deuxième trimestre 2016

Le Service de l’Observation et des Statistiques du Commissariat Général au Développement Durable (CGDD) publie trois rapports relatifs au bilan des principales énergies renouvelables (éolien, photovoltaïque, biogaz) pour le deuxième trimestre 2016.

Energie photovoltaïque

La puissance du parc solaire photovoltaïque français atteint 6 911 MW fin juin 2016. Celle des installations mises en service au premier semestre 2016, s’élevant à 336 MW, est en baisse par rapport aux premiers semestres de 2014 et de 2015. Les projets ayant vu le jour depuis le début de l’année se concentrent dans la moitié sud de la France continentale, notamment dans les régions Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes et Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

Par ailleurs, après une stabilisation de leur nombre fin mars 2016 suite à plusieurs trimestres de baisse, les projets en file d’attente dont la convention de raccordement a été signée ont augmenté de 5 %.

Au cours du premier semestre 2016, la production d’électricité de la filière s’élève à 3,8 TWh, soit une augmentation de 12 % par rapport à la période équivalente de 2015, et 1,5 % de la consommation électrique française.

Energie éolienne

La puissance du parc éolien français atteint 10 886 MW fin juin 2016, soit 426 MW de plus que fin mars.

523 MW ont été raccordés au cours du premier semestre 2016.

Au premier semestre 2016, la production d’électricité d’origine éolienne atteint 12,1 TWh, soit une hausse de 21 % par rapport à la période équivalente de 2015. La production éolienne représente désormais près de 4,8 % de la consommation électrique nationale.

Les projets d’éolien terrestre en file d’attente représentent, fin juin 2016, une puissance totale de 7,7 GW, et les projets d’éolien en mer 3,3 GW. Le rapport précise que la production ne devrait pas débuter avant la fin de la décennie.

Biogaz

La puissance installée totale d’électricité produite à partir de biogaz est de 379 MW fin mars 2016, pour 463 installations.

Seuls 8 MW ont été raccordés au deuxième trimestre 2016, soit 12 MW depuis le début de l’année et une baisse des 2/3 par rapport au premier semestre 2015. La puissance des projets en file d’attente atteint 109 MW au 30 juin 2016, comme fin mars.

Enfin, la progression des injections de biométhane dans les réseaux de gaz naturel est constante, atteignant 35 GWh au premier trimestre 2016, et multipliée par 2,5 au premier semestre 2016 par rapport au premier semestre 2015.

Réf :
Tableau de bord : solaire photovoltaïque – Deuxième trimestre 2016
Tableau de bord : éolien – Deuxième trimestre 2016
Tableau de bord : biogaz – Deuxième trimestre 2016

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :