Urbanisme – Construction – Energie – Sécurité

Photovoltaïque : le réseau de distribution confronté à l’autoconsommation

L’autoconsommation photovoltaïque pose la question du rôle des réseaux électriques. Le photovoltaïque sera-t-il progressivement exclu du réseau ou le réseau devra-t-il s’adapter pour gérer le plus localement possible cette électricité ?

L’incertitude relative au rôle futur du réseau électrique de distribution et à son financement est l’un des principaux enjeux du développement de l’autoconsommation de l’électricité photovoltaïque. Telle est l’une des conclusions qui ressort de la journée d’échanges organisée jeudi 10 avril par l’Office franco-allemand pour les énergies renouvelables et relative aux nouveaux modèles de consommation photovoltaïque.

Si Pierre Fontaine, sous-directeur des systèmes électriques et des énergies renouvelables au ministère de l’Ecologie, annonce « un développement spontané de l’autoconsommation avec la parité réseau », il rappelle cependant que les prix de production photovoltaïque ne le permettent pas encore en France. Cependant, le ministère « souhaite l’accompagner », et c’est dans cette optique qu’il a établi un groupe technique sur le sujet au sein duquel il semble bien que la question du financement du réseau électrique par les futurs autoconsommateurs tient une place de choix.

Comment entretenir le réseau de distribution si les producteurs photovoltaïques consomment leur production, se « coupent » du réseau et sont exemptés des taxes le finançant ? La question a été l’un des fils rouge des débats.

Suite de l’article

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :