Urbanisme – Construction – Energie – Sécurité

Samaritaine : rejet de la demande d’annulation du permis de construire

Un recours avait été déposé par l’association Société pour la protection des paysages et de l’esthétique de la France devant la justice dans le but de contester les permis de construire accordés fin 2012 à LVMH, propriétaire de la Samaritaine, par la mairie de Paris. Ce recours était motivé par la transformation du bâtiment ensemble inscrit aux monuments historiques depuis juillet 1990 et par le non-respect allégué des règles d’urbanisme.

Dans une décision du 11 avril, le Tribunal administratif a jugé que le nouveau plan d’occupation n’était pas incompatible avec le schéma directeur de la région Ile-de-France, bien que ce dernier prévoit la limitation du développement des activités de bureaux dans le centre historique de Paris.

Initialement prévue en 2013, la réouverture de la Samaritaine pourrait n’avoir lieu qu’en 2017.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :