Urbanisme – Construction – Energie – Sécurité

Validation par la Commission de l’aide publique accordée à quatre fermes pilotes d’éoliennes flottantes en mer

Quatre fermes pilotes d’éoliennes flottantes vont être implantées dans l’océan Atlantique (projet « Groix Belle Île ») et en Méditerranée (« Golfe du Lion », « Eolmed » et « Provence Grand Large »). Elles seront composées de trois à quatre turbines et auront chacune une puissance installée totale de 24 MW. Les turbines seront installées en mer sur des flotteurs et seront interconnectées entre elles et reliées à la terre par un câble sous-marin.

Ces projets bénéficieront à la fois d’une aide à l’investissement et d’une aide au fonctionnement. L’aide à l’investissement sera partiellement versée sous la forme d’avances remboursables. Cette aide publique permettra de tester ces différentes solutions technologiques, avant de les déployer à plus grande échelle.
La Commission a approuvé ces aides au regard des règles de l’Union européenne en matière d’aides d’État à la protection de l’environnement et à l’énergie. Selon elle, les projets français favoriseront le développement d’un nouveau type d’énergie éolienne en mer et la croissance potentielle d’une technologie innovante dans le domaine des énergies renouvelables. Le niveau des aides accordées aux quatre projets est proportionné et permettra d’éviter une surcompensation pour les bénéficiaires de l’aide publique, conformément aux exigences des lignes directrices.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :