Publication par l’Anses des résultats de l’étude Pesti’home sur les usages des pesticides à domicile

L’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a publié le 7 octobre dernier les résultats de l’étude Pesti’home sur l’usage des pesticides à domicile. Cette étude a pour objectif a pour objectif de mieux connaître
les utilisations domestiques des produits commercialisés destinés à éliminer les nuisibles dans la maison ainsi qu’à l’extérieur du domicile. Cette étude est la première d’envergure nationale qui a été réalisée dans le domaine.

En effet, cette étude dresse une liste des produits pesticides utilisés à domicile, les conditions d’utilisation ainsi que les profils des utilisateurs. Pour la réalisation de cette étude, 1500 ménages ont été interviewés et plus de 5400 produits ont été identifiés. Les résultats démontrent les conditions réelles d’utilisation et de stockage de ces produits, ils  permettront d’améliorer les connaissances scientifiques relatives à l’utilisation domestique des pesticides et de mieux évaluer les expositions des populations aux pesticides.

L’étude a porté sur différents produits tels que ceux utilisés pour lutter contre les nuisibles (insectes, rongeurs, parasites…), ceux utilisés pour traiter les plantes d’intérieur et d’extérieurs contre les insectes ou encore les champignons, ou encore ceux utilisés pour se débarrasser dans les espaces extérieures de mauvaises herbes, mousses lichens etc…

Les résultats de l’étude démontrent que  l’utilisation des pesticides à domicile est généralisée : « 75% des ménages ont utilisé au moins un produit pesticide dans les 12 mois précédant la date de l’enquête. »

Majoritairement les produits pesticides utilisés sont les insecticides : » 84% des ménages ayant utilisé des pesticides ont employé des insecticides dans l’année. Ce sont principalement des biocides utilisés contre les insectes volants (40% des ménages) et les insectes rampants (28%), et des médicaments vétérinaires pour lutter contre les parasites des animaux de compagnie (61% des ménages ayant un animal domestique). La moitié des utilisateurs d’insecticides en utilisent au moins 3 fois par an. » Les herbicides arrivent en seconde position ainsi que les produits contre les maladies des plantes d’extérieur. Enfin, ce sont les répulsifs cutanés humains, tels que les répulsifs contre les moustiques, utilisés par 12 % des utilisateurs à une fréquence importante qui on été utilisés par les ménages  : « au moins 6 utilisations par an pour la moitié des ménages et plus de 25 fois par an pour un quart des ménages. »

À propos de l’auteur

COUSSY AVOCATS ENVIRONNEMENT ENERGIE URBANISME

Reconnu en droit de l'énergie et de l'électricité (CRE)
Reconnu en droit de l'environnement
Reconnu en droit de l'urbanisme
Reconnu en droit de la sécurité (CNAPS, CNAC, CIAC)

Laisser un commentaire