Le changement climatique et l’agriculture européenne

L’Agence environnementale européenne a publié un communiqué de presse sur l’adaptation au changement climatique dans le secteur agricole en Europe. Ce communiqué fait état d’un constat plutôt alarmant du notamment aux répercussions du changement climatique sur les écosystèmes agricoles et sur la production de cultures qui affecterait  les prix, la quantité et la qualité des produits en Europe.

Pour rappel, l’Agence européenne pour l’environnement (AEE) est une agence de l’Union européenne dont la mission consiste à fournir des informations fiables et indépendantes sur l’environnement. L’AEE entend soutenir le développement durable en contribuant à apporter des améliorations significatives et mesurables à l’environnement européen en fournissant, en temps voulu, des informations ciblées, pertinentes et fiables aux décideurs politiques et au public.

Dans son rapport, l’AEE relate les divers éléments qui pourraient porter atteinte à l’agriculture européenne. En effet, les conditions météorologiques extrêmes et les différents événements climatiques comme les sécheresses ou encore les gelées pourraient bouleverser les habitudes commerciales et la distribution du revenu agricole en Europe. D’un point de vue économique, la réduction de la rentabilité agricole est donc à craindre d’autant plus que les événements météorologiques « néfastes » sont à prévoir.

Sans ces bouleversements, il serait possible de permettre la production de nouvelles cultures comme du maïs-grain et du blé d’hiver dans certaines régions du nord de l’Europe.

Le rapport rappelle également qu’un projet européen appelé VISCA (Vineyards Integrated Smart Climate Application) a débuté en mai 2017 pour évaluer ce que les industries viticoles européennes peuvent faire pour braver le changement climatique, dans le but de développer des stratégies d’adaptation à moyen et long terme.

 

À propos de l’auteur

COUSSY AVOCATS ENVIRONNEMENT ENERGIE URBANISME

Reconnu en droit de l'énergie et de l'électricité (CRE)
Reconnu en droit de l'environnement
Reconnu en droit de l'urbanisme
Reconnu en droit de la sécurité (CNAPS, CNAC, CIAC)

Laisser un commentaire