Urbanisme – Construction – Energie – Sécurité

Appel à manifestation d’intérêt concernant les territoires exposés à des risques naturels

Le 4 juillet dernier,  les ministères de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires ont lancé un appel à manifestation d’intérêt pour les collectivités « exposés aux risques naturels » et afin de « mieux aménager ces territoires en mutation » et ainsi de susciter des projets innovants. Cet AMI Il s’effectuera en lien avec le Plan urbanisme, construction, architecture et le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema).

Il est prévu que cet Ami se déroule en trois étapes afin de faire émerger dans le cadre d’un concours national, des projets d’aménagement exposés à des risques naturels aux conceptions innovantes. La première étapes et le dépôts de dossier, les collectivités territoriales intéressées ont jusqu’au 20 septembre 2019 pour proposer des secteurs de renouvellement urbain, exposés à un risque naturel.  Ainsi, l’AMI exige que l’EPCI ou la commune soit concerné par un ou plusieurs risques naturels majeurs et, également, confronté à des enjeux de renouvellement urbain ou d’intervention sur des espaces bâtis existants (reconversion de friche, projet d’aménagement d’espaces publics, projet d’implantation d’équipements, …).

L’étape n°2 consiste pour les collectivités locales retenues à  envisager « les enjeux de leur projet au regard de leurs objectifs et de l’exposition aux risques naturels » et constituer un dossier de site qui servira de support au concours d’idées.

Enfin, la 3ème étape a pour objet de permettre aux équipes pluridisciplinaires de proposer des idées de construction ou d’aménagement au regard des dossiers de site, à l’automne 2020. Un jury sélectionnera alors, pour chaque site, les idées les plus innovantes.

Les collectivités territoriales sont appelées à proposer des secteurs de renouvellement urbain, exposés à un risque naturel. La date limite de dépôt des candidatures est le 20 septembre 2019. L’objectif est d’aboutir à des propositions d’aménagement de huit sites à l’automne 2020.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :