Urbanisme – Construction – Energie – Sécurité

Sélection par le ministre de la Transition écologique de 107 projet de centrales solaires au sol et sur ombrière

Le photovoltaïque au sol peut présenter deux configurations : le parc photovoltaïque sur un terrain nu, aussi appelé ferme solaire, et les ombrières photovoltaïques. L’ombrière photovoltaïque est une structure destinée à fournir de l’ombre. Pour la plupart des cas, elle est utilisée pour couvrir partiellement ou totalement une terrasse.. Elle sert également à abriter les parkings publics et d’entreprise. Equipée de panneaux solaires à titre de couverture de la toiture, cette construction permet en outre de produire de l’énergie solaire.

En 2016, un appel d’offres portant sur la réalisation et l’exploitation d’Installations de production d’électricité à partir de l’énergie solaire « centrales sur bâtiments, serres et hangars agricoles et ombrières de parking de puissance comprise entre 100 kWc et 8 MWc » avait été lancé. Le 13 décembre 2018, la Commission de régulation de l’énergie a rendu sa délibération (délibération n°2018-262) sur ce projet. C’est dans ce cadre que  107 projets ont été retenus pour un volume de 858 MWc.

Ces projets lauréats disposeront d’un prix garanti de l’électricité de 64€/MWh en moyenne. Pour les installations de plus de 5 MWc, le prix moyen atteint 59,5 €/MWh. Elisabeth BORNE a ainsi déclaré que parmi les lauréats, 58 % des projets se sont engagés à impliquer des citoyens et des collectivités en recourant à l’investissement ou au financement participatif. Ces projets verront leur prime majorée.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :