Urbanisme – Construction – Energie – Sécurité

Dernier point sur les agendas 21 locaux

Ce sont donc désormais 138 territoires qui bénéficient de la reconnaissance « Agenda 21 ».

Cette distinction met en valeur la démarche de développement durable engagée par chacun de ces territoires. Elle vise à répondre aux principaux enjeux de développement durable qui se posent aujourd’hui à leur échelle. De la commune à la région en passant par les intercommunalités, les territoires de projet, les Parcs naturels régionaux et les départements, toutes les collectivités sont en effet concernées par cette nouvelle conception de l’action publique, qui touche l’ensemble de leurs missions et de leurs compétences.

Pour Jean-Louis Borloo, « Dans la dynamique initiée par le Grenelle Environnement et à l’heure des grands défis qui se posent à l’échelle de la planète, de l’Europe et de la France, les agendas 21 représentent l’avenir. L’échelon territorial est en effet primordial pour diffuser et mettre en oeuvre les principes du développement durable : assurer l’épanouissement des êtres humains, s’appuyer sur de nouveaux modes de consommation et de production plus durables, respecter les ressources naturelles et remettre l’homme et le lien social au coeur du développement ».

%d blogueurs aiment cette page :