Urbanisme – Construction – Energie – Sécurité

Recommandations pour concilier le bois énergie et la gestion durables des forêts

L’ADEME publie un rapport de recommandations issues du projet de gestion raisonnée de la récolte de bois-énergie (GERBOISE) mené de 2015 à 2018.

Les modalités d’exploitation du bois pour la production d’énergie ont fortement évolué ces dix dernières années, notamment dans le contexte de la transition énergétique. Des compartiments de bois laissés en forêt (menus bois notamment), sont ainsi de plus en plus mobilisés pouvant engendrer, dans certaines conditions, des perturbations (sols, biodiversité, eaux).


Ainsi, le projet GERBOISE (Gestion raisonnée de la récolte de bois-énergie), soutenu par l’ADEME de 2015 à 2108 vise à mettre à disposition des recommandations et conseils aux acteurs de la filière bois-énergie et fait état des précautions à prendre lors de la récolte des menus bois.

L’étude désigne par « bois-énergie » uniquement les plaquettes forestières issues de houppiers entiers et d’arbres entiers de petits diamètres comportant des branches de diamètre inférieur à 7 cm (menus bois) jusqu’alors laissés en forêt et, dans certains cas, des souches. La définition classique du bois-énergie, est plus large, puisqu’elle recouvre, outre la valorisation énergétique de la biomasse sous forme de plaquettes forestières, mais également de bûches, briquettes, granulés de bois (pellets), plaquettes d’industrie, broyat de bois recyclé et écorce broyée.

Dans le cadre de cette étude, un observatoire a été mis en place pour suivre l’évolution quantitative des prélèvements et mesurer leurs conséquences en termes d’exportation d’éléments minéraux (rapport «Observatoire des pratiques de récolte du bois énergie et évaluation d’outils de flux »).

Le rapport «Recommandations pour une récolte durable de biomasse forestière pour l’énergie » propose quant à lui aux exploitants :
– des informations techniques pour réaliser des diagnostics préalables au lancement d’un chantier de récolte (ouvrant la voie à une récolte avec ou sans précautions particulières), présente les recommandations spécifiques aux coupes de bois-énergie et relatives au feuillage, aux menus bois, et aux souches,
– des recommandations à suivre pour tous types de coupes (bois d’oeuvre, d’industrie et d’énergie).

Les trois recommandations principales sont de :
– limiter, au maximum et en toutes circonstances, l’évacuation du feuillage (particulièrement riche en nutriments) lors des opérations de récolte ;
– moduler la récolte des menus bois (branches dont le diamètre est inférieur à 7 cm) en en laissant 10 % à 30 % sur place. La récolte est même déconseillée, sauf compensation, pour les sols les plus vulnérables et dans les zones prioritaires sur le plan de la biodiversité ;
– raisonner la récolte des souches.

Pour chacune de ces recommandations, l’étude propose des préconisations techniques (délais à respecter, précautions à prendre, …) à mettre en oeuvre.

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :