Urbanisme – Construction – Energie – Sécurité

Des serveurs informatiques moins énergivores dès 2020

Des exigences d’écoconception appliquées aux serveurs et aux produits de stockage de données devraient produire, d’ici à 2030, des économies annuelles d’énergie, à l’échelle européenne, d’environ 9 TWh, soit la consommation annuelle d’électricité de l’Estonie en 2014.

Les serveurs et produits de stockage de données, utilisés dans des centres de données et des bureaux, sont de gros consommateurs d’énergie, notamment pendant la phase d’utilisation. L’autre aspect environnemental identifié est l’efficacité des ressources, notamment en ce qui concerne les aspects liés à la réparabilité, à la réutilisabilité, à l’évolutivité et à la recyclabilité pour la sécurité de l’approvisionnement.
Afin d’améliorer la performance environnementale de ces produits, la Commission européenne a décidé d’établir des exigences d’écoconception pour la mise sur le marché et la mise en service de serveurs et de produits de stockage de données en ligne.
Un règlement du 15 mars 2019 précise ces exigences d’écoconception et le calendrier applicable. Les premières exigences devront s’appliquer aux serveurs et aux produits de stockage de données en ligne dès le 1er mars 2020. Elles concernent :
– l’efficacité du bloc d’alimentation et du facteur de puissance ;
– l’efficacité des matériaux ;
– la puissance à l’état d’attente et l’efficacité à l’état actif pour les serveurs équipés d’un ou de deux points de connexion de processeurs ;
– les informations à fournir par les fabricants.
Certaines exigences contribuent à prolonger la durée de vie des serveurs en facilitant leur remise neuf et leur réemploi. Par exemple, les techniques d’assemblage, de fixation ou de scellage ne doivent pas empêcher le désassemblage, à des fins de réparation ou de réutilisation de certains composants (RAM, carte mère, carte d’extension/carte graphique, batterie, bloc d’alimentation, etc.).
Pour faciliter la réutilisation des unités de stockage, une fonctionnalité d’effacement sécurisé de données doit être disponible pour l’effacement des données contenues dans tous les dispositifs de stockage de données du produit.
Afin de favoriser le recyclage, les fabricants sont tenus d’indiquer la gamme de poids indicative (moins de 5 g, entre 5 g et 25 g, au-dessus de 25 g) au niveau du composant, de chacune des matières premières critiques : cobalt dans les batteries et néodyme dans les disques HDD.
À partir du 1er mars 2021, la dernière version disponible des micrologiciels devra être disponible pendant une période minimale de huit ans, gratuitement ou à un coût raisonnable et non discriminatoire.
À partir du 1er janvier 2023, pour les serveurs et les produits de stockage de données en ligne, à l’exception des serveurs à courant continu et des produits de stockage de données en ligne à courant continu, l’efficacité du bloc d’alimentation à 10 %, 20 %, 50 % et 100 % de la charge nominale et le facteur de puissance à 50 % de la charge nominale doivent augmenter pour atteindre 90 % à 96 % selon la charge.
La conformité aux exigences d’écoconception est mesurée et calculée conformément aux méthodes énoncées à l’annexe III du règlement. La procédure d’évaluation de la conformité est soit le contrôle interne de la conception prévu à l’annexe IV de la directive 2009/125/CE, soit le système de management de l’évaluation de conformité prévu à l’annexe V de cette même directive. La documentation technique contient les informations visées au point 3.4 de l’annexe II du règlement. Lorsqu’elles procèdent aux contrôles dans le cadre de la surveillance du marché, les autorités des États membres appliquent la procédure de vérification fixée à l’annexe IV du règlement.
Le fabricant ou l’importateur ne met pas sur le marché des produits qui ont été conçus pour être capables de détecter qu’ils sont soumis à un essai (par exemple, en reconnaissant les conditions d’essai ou le cycle d’essai) et de réagir de façon spécifique en modifiant automatiquement leur performance durant l’essai dans le but d’atteindre un niveau plus favorable pour l’un des paramètres déclarés par le fabricant ou l’importateur dans la documentation technique ou inclus dans l’un des documents fournis.
Les valeurs de référence indicatives concernant les serveurs et produits de stockage de données les plus performants disponibles sur le marché le 7 avril 2019 figurent dans l’annexe V.
Le règlement (UE) n° 617/2013 du 26 juin 2013 concernant les exigences d’écoconception applicables aux ordinateurs et aux serveurs informatiques est modifié à partir du 1er mars 2020. L’objectif est d’exclure les serveurs informatiques de son champ d’application et d’éviter ainsi tout chevauchement avec les mêmes produits relevant du règlement du 15 mars 2019.
%d blogueurs aiment cette page :