Urbanisme – Construction – Energie – Sécurité

Plaidoyer pour une économie au service de l’écologie et du bien-être humain

Robert Costanza, chercheur à l’université nationale d’Australie, est le chef de file de l’école de l’économie écologique (« ecological economics »). Peu connu en France, ce courant académique travaille à définir les concepts d’une analyse économique intégrant la question environnementale. Robert Costanza a joué un rôle pionnier pour installer l’idée de « services rendus par les écosystèmes » et montrer leur valeur économique.(suite de l’article)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :