Urbanisme – Construction – Energie – Sécurité

Du nouveau concernant les établissements publics territoriaux de bassin et établissements publics d’aménagement et de gestion de l’eau

Le récent décret n° 2019-926 du 2 septembre 2019 relatif aux établissements publics territoriaux de bassin et aux établissements publics d’aménagement et de gestion de l’eau vient préciser les procédures relatives à ces établissements.

Il définit les missions d’un établissement public territorial de bassin sur le territoire d’une collectivité non adhérente, spécifie le contenu des projets de statut des établissements publics territoriaux de bassin et des établissements publics d’aménagement et de gestion de l’eau et précise les délais de consultation prévus dans la procédure de création des établissements publics territoriaux de bassin et des établissements publics d’aménagement et de gestion de l’eau. Ce décret caractérise également les dispositions à prendre lorsqu’un établissement public territorial de bassin ou un établissement public d’aménagement et de gestion de l’eau n’est plus conforme aux critères fixés par le présent décret.

L’article R. 213-49 du code de l’environnement est  modifié : il précise désormais que dans le cas où le périmètre d’intervention de l’établissement public territorial de bassin inclut une collectivité non adhérente au groupement, l’établissement public territorial de bassin peut, sur le territoire de cette collectivité :
« 1° Etablir, avec cette collectivité, dans la mesure où elle exerce en tout ou partie les missions relatives à la compétence en matière de gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations, des conventions de délégation dans les conditions prévues au V de l’article L. 213-12 ;
« 2° Produire les avis requis sur les projets ayant une incidence sur la ressource en eau ;
« 3° Mener des missions de coordination, d’animation, d’information et de conseil à l’échelle du bassin ou du sous-bassin hydrographique ;
« 4° Définir “ un projet d’aménagement d’intérêt commun ”, dans les conditions prévues au VI de l’article L. 213-12 précité. » ;

Le préfet coordonnateur de bassin délimite par arrêté le périmètre d’intervention de l’établissement public territorial de bassin dans un délai de six mois à compter du jour de réception de la demande, après avis des conseils régionaux et généraux intéressés, du comité de bassin ainsi que, s’il y a lieu, de la commission locale de l’eau. Les avis sont réputés favorables s’ils n’interviennent pas dans un délai de deux mois à compter de la transmission de ce projet de délimitation.

Concernant le statut de ces établissement, il est désormais prévu que le projet de statut indique notamment chacune des missions ou, le cas échéant, chacune des parties des missions relevant de la compétence de gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations définie au I bis de l’article L. 211-7, qui sont exercées par transfert et celles qui peuvent faire l’objet d’une délégation » ;

De plus, lorsque le préfet coordonnateur de bassin constate qu’un groupement de collectivités constitué en établissement public territorial de bassin ou en établissement public d’aménagement et de gestion de l’eau ne répond plus, par son statut ou son objet, à ses caractéristiques telles que définies par le I ou le II de l’article L. 213-12, ou que son périmètre n’est plus conforme aux critères fixés au I du présent article, il informe l’établissement public des modifications nécessaires, après avis du comité de bassin et, s’il y a lieu, des commissions locales de l’eau. Si les modifications ne sont pas intervenues dans un délai d’un an à compter de la notification de l’avis rendu par le préfet coordonnateur de bassin, ce dernier prend un arrêté modifiant l’arrêté de création ou de transformation de l’établissement pour tenir compte du changement de sa nature juridique. Ainsi, le syndicat mixte reconnu établissement public territorial de bassin ou établissement public d’aménagement et de gestion de l’eau est alors transformé en syndicat mixte de droit commun.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :