Urbanisme – Construction – Energie – Sécurité

Chiffres clés de l’ADEME en matière de déchets

L’ADEME publie l’édition 2018 des Chiffres clés en matière de déchets. Pour la première fois, ces données sont présentées sous forme d’une synthèse faisant état des évolutions récentes dans ce secteur. Ce document propose un panorama complet de la filière depuis la consommation de matières, la prévention, la gestion des déchets – collecte et traitement – jusqu’au financement du service public de prévention et de gestion des déchets. Les aspects économiques et l’emploi, les impacts environnementaux comme les émissions polluantes, les gaz à effet de serre viennent compléter les données sur les flux.

En 2016, 4,6 tonnes de déchets par habitant ont été produites. Depuis 2007, c’est 4,6 % de moins de déchets produits par habitant grâce notamment à la prévention, à la réutilisation, au réemploi, à la réparation et à la réduction du gaspillage alimentaire.
Les collectivités ont collecté en 2015 l’équivalent de 568 kg/habitant. Plus de 50 % des déchets sont collectés en mélange dans la poubelle grise, 29 % sont apportés en déchèterie et 20 % sont collectés triés par les ménages, dont 7 % en porte-à-porte dans la poubelle jaune ou verte et 13 % dans des bacs en apport volontaire.
En 2016, 28 % des déchets reçus dans les installations de traitement pour déchets municipaux sont encore dirigés vers les centres de stockage. Toutefois, cette proportion est en baisse régulière et se situe pour la première fois sous la part des déchets destinés à l’incinération (31 %).
La mise en place de la tarification incitative permet un acte de tri plus efficient pour les ménages. En œuvre ou en cours de mise en œuvre auprès de 6,7 millions de Français en 2018, elle a permis une réduction de 70 % de déchets non triés, soit une baisse des volumes de déchets collectés de 91kg/hab. en deux ans.
Les activités économiques, autres que la construction, génèrent l’équivalent de 700kg/hab. de déchets en 2016. Le secteur du bâtiment et des travaux publics produit l’équivalent de 3 400kg/hab en 2014. La production de déchets des activités économiques augmente légèrement depuis une dizaine d’années. Elle est passée de 60 millions de tonnes en 2006, à 70 millions de tonnes en 2016, à l’exception du secteur tertiaire qui voit sa production baisser de 5 millions de tonnes entre 2010 et 2016. On constate moins de déchets recyclables (- 12 %), métaux, verre ou papiers-cartons et davantage de déchets organiques, chimiques et surtout minéraux.
Plus de 60 % des déchets inertes du BTP sont réutilisés sur un autre chantier, ou dirigés vers des installations de recyclage ou des carrières (où ils sont utilisés en remblaiement) dès leur sortie de chantier.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :