Urbanisme – Construction – Energie – Sécurité

Rapport EXPERT du 16 avril 2019 (EXposition aux Pesticides PERTurbateurs endocriniens)

Générations Futures vient de publier son dernier rapport EXPPERT (pour EXposition aux Pesticides PERTurbateurs endocriniens), qui porte sur la présence de pesticides perturbateurs endocriniens (PE) suspectés dans les eaux de surface en France. Il est basé sur des données officielles des agences de l’eau françaises regroupées dans la base de données Naïades.


Les principales conclusions de ce rapport sont les suivantes :
– un total de 232 substances actives de pesticides ou de métabolites PE suspectés recherchés au moins une fois dans un département, la moyenne par département est de 183 environ ;
– la moyenne par département de substances actives de pesticides ou de métabolites supposés PE quantifiés est de plus de 41, soit 22,8 % environ des pesticides PE suspectés recherchés ;
– le nombre de substances actives de pesticides ou métabolites supposées PE quantifiés est très variable selon les départements : de 4 pour la Corse du sud à 90 pour le Calvados ;
– les substances actives de pesticides ou les métabolites supposées PE les plus fréquemment quantifiées par rapport au nombre d’analyses réalisées varient également selon les départements. Les 3 substances qui arrivent le plus fréquemment en tête sont : glyphosate (37 départements), atrazine-déséthyl (30 départements), métolachlor (15 départements), ces deux dernières étant interdites au niveau communautaire.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :