Urbanisme – Construction – Energie – Sécurité

Nuisances et travaux du Grand Paris Express

Dans le cadre des travaux du Grand Paris Express, ce ne sont pas moins de 300 chantiers de génie civil qui devraient être engagés d’ici à 2030 pour construire le nouveau métro. Bruit, vibrations, émissions de poussières…  les travaux du Grand Paris Express font déjà l’objet de nombreuses mesures destinées à limiter les nuisances.

Forte de son expérience et souhaitant contribuer à la réflexion sur les nuisances sonores de chantiers, la Société du Grand Paris a rendu public un livre blanc, intitulé Silence chantier. Ce dernier a été rédigé par des professionnels indépendants (un enseignant-chercheur en design sonore, un acousticien spécialisé dans les chantiers et un designer), la Société du Grand Paris ayant, de son côté, apporté des précisions sur les dispositifs et méthodes déployés sur ses chantiers, en particulier sur la ligne 15 Sud où toutes les gares sont en cours de construction.

La question des nuisances sonores est traitée dans toutes ses dimensions : technologique, organisationnelle, juridique ou politique.
Des pistes d’innovation sont également dégagées à chaque étape de la propagation du bruit :
– à la source (les engins de travaux qui génèrent du bruit, par ex.),
– à la transmission et à la réception/perception par les riverains du chantier.

Rassemblant des textes compréhensibles par tous, des schémas et des liens vers des contenus plus techniques, le livre blanc plaide pour « une approche du sujet sur la durée, dont chaque étape est une incitation au changement ». Un vrai plan d’action qui passe par « la mise en place de solutions techniques, la déclinaison de méthodes alternatives quand elles sont possibles, un meilleur partage de responsabilité entre les maîtres d’œuvre et les entreprises et enfin par un accompagnement à la mise en œuvre de nouveaux matériels, moins bruyants ».

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :