Urbanisme – Construction – Energie – Sécurité

Inscription des terres et mers australes française au patrimoine mondial de l’UNESCO

L’UNESCO a annoncé le vendredi 5 juillet 2019 l’inscription des terres et mers australes au sein du patrimoine mondial. Cette inscription s’explique notamment par le fait que ces territoires comptent la plus forte concentration d’oiseaux marins au monde et aussi en raison des vastes paysages volcaniques.

Ont ainsi rejoint le patrimoine mondial de l’UNESCO : l’archipel Crozet, les îles Kerguelen, Saint-Paul et Amsterdam. Ces territoires, essentiellement marins, correspondent au périmètre de la Réserve naturelle des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF), l’une des plus grandes aires marines protégées à l’échelle mondiale. Ces territoires jouent un rôle clé pour la bonne santé des océans à l’échelle planétaire notamment dans la régulation du cycle carbone.

François de Rugy, ministre d’Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire a déclaré que « Cette inscription au patrimoine mondial de l’Unesco représente autant une grande responsabilité pour la France qu’une reconnaissance de la richesse de notre biodiversité. Sa préservation sur terre et en mer est une priorité pour le Gouvernement, qui est notamment pleinement engagé dans création et la gestion d’aires protégées. Notre objectif : porter leur part à 30 % d’ici 2020.»

 

%d blogueurs aiment cette page :