Urbanisme – Construction – Energie – Sécurité

le label « Transition énergétique et écologique pour le climat » est renommé Greenfin

Le label d’État « transition énergétique et écologique pour le climat » dit TEEC créé en 2015 par Ségolène Royal, alors ministre de l’environnement a été renommé par un décret du 7 juin 2019. Pour rappel, ce label vise à garantir la qualité verte des fonds d’investissement. 

« On ne change pas la recette mais l’habillage pour lui donner plus de force et d’essor », a expliqué Thomas Lesueur, commissaire général au développement durable et président du comité de label, le 11 juin. Le changement de nom doit permettre de rendre cette certification plus efficace et lisible.
« Le label Greenfin a la particularité d’exclure les fonds qui investissent dans des entreprises opérant dans le secteur nucléaire et les énergies fossiles », présente le ministère de la transition écologique. Pour obtenir le label – qui peut être délivré par Novethic, EY France ou Afnor Certification – il faut aussi que soient pris en compte des critères ESG dans la construction et la vie du portefeuille et que l’impact sur la transition énergétique des choix opérés soient mesurés, avec la mise en place d’un reporting.
Greenfin s’applique aux fonds cotés, aux fonds alternatifs, aux fonds d’infrastructures, aux fonds obligataires, aux SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) ainsi qu’aux OPCI (organismes de placement collectif immobilier) ; 31 fonds sont actuellement labellisés.
Dans la loi Pacte, l’article 72 prévoit qu’à partir de 2022, tous les contrats d’assurance-vie devront proposer systématiquement trois unités de compte labellisées vert, solidaire et ISR.
Source :ELNET
%d blogueurs aiment cette page :