Urbanisme – Construction – Energie – Sécurité

Construction d’une usine de méthanisation en Lorraine

Une usine de méthanisation de 2 000 mètres carrés a été construite à Auzécourt, en Meuse, afin de valoriser les fumiers. C’est la plus importante usine en phase sèche de France. Elle a représenté un investissement de deux millions d’euros. Elle vise à récupérer le méthane (CH4) issu de la décomposition des déchets organiques : fumiers, boues des stations d’épuration, déchets verts et déchets des cantines. Ces derniers sont placés dans des couloirs à sol chauffant recouverts de bâches pour les mettre en anaérobie, c’est-à-dire sans contact avec l’oxygène, et arrosés d’eaux usées récupérées sur la ferme. La structure produit de l’électricité revendue à EDF et de la chaleur. Celle-ci alimente d’ailleurs l’usine, le séchage du fourrage de la ferme, ainsi qu’une dizaine de maisons du village. Le tout sans émission polluante pour l’atmosphère et sans odeur supplémentaire. 50 % de la matière première vient de l’exploitation et le reste de l’extérieur.

Tout un réseau est depuis en train de se mettre en place pour récupérer les déchets organiques du territoire. Il y a un vrai enjeu écologique et économique car cela coûte moins cher que l’enfouissement (40 euros la tonne contre 200). L’usine produira à terme 190 kWh d’électricité. Le résidu de la méthanisation, le digesta, sert d’engrais pour l’exploitation. La valorisation des fumiers permet de réaliser une économie de 800 tonnes équivalent carbone de CH4.

%d blogueurs aiment cette page :