Urbanisme – Construction – Energie – Sécurité

Le notariat inquiet à l’occasion de ses Etats généraux

Les États Généraux du notariat ont rassemblé, le 28 janvier au Zénith de Paris, 7 000 notaires. Cette mobilisation sans précédent témoigne d’une grande inquiétude de la profession, comme l’a expliqué au garde des Sceaux le président du Conseil supérieur du notariat. Faisant référence aux propositions du rapport Attali, puis du rapport Darrois, Jean-Pierre Ferret a affirmé que « les notaires de France ont le sentiment d’une perte de confiance de l’État en ses officiers publics ».

Les notaires, comme d’autres professionnels, « ont pu regretter que le renforcement de la profession d’avocat se fasse au détriment des autres ». Les notaires ont rappelé leur mécontentement et leur crainte que l’acte contresigné soit « sinon la première étape vers la fusion provisoirement écartée, du moins la marche nécessaire pour accéder enfin au fichier immobilier » pour les avocats

%d blogueurs aiment cette page :