Eiffage mis en difficulté par Eiffel

Le groupe de BTP ne pourra plus utiliser le nom Eiffel pour sa filiale de construction métallique. Ainsi en a décidé le tribunal de grande instance de Bordeaux, le 7 janvier dernier. Eiffage, qui peut faire appel de cette décision, ne souhaite faire aucune déclaration pour l’instant.

Détail :

Le groupe de BTP a encore la possibilité de faire appel de la décision. Dans le cas contraire, l’entreprise disposera de trois mois pour faire disparaître le mot « Eiffel » de sa raison sociale, de sa dénomination commerciale et de toutes les marques comprenant ce nom.

Cette décision est d’autant plus difficile à avaler pour Eiffage que c’est le groupe de BTP lui-même qui avait assigné l’arrière-arrière-petit-fils du constructeur, Philippe Coupérie-Eiffel, pour lui interdire d’utiliser des marques comprenant le nom d’Eiffel.

À propos de l’auteur

COUSSY AVOCATS ENVIRONNEMENT ENERGIE URBANISME

Reconnu en droit de l'énergie et de l'électricité (CRE)
Reconnu en droit de l'environnement
Reconnu en droit de l'urbanisme
Reconnu en droit de la sécurité (CNAPS, CNAC, CIAC)

Laisser un commentaire