Urbanisme – Construction – Energie – Sécurité

Déclinaison régionale du plan Ecophyto 2+

Pour rappel, le plan écophyto adopté en raison de la pensée commune selon laquelle la réduction de l’usage des produits phytopharmaceutiques constitue une attente citoyenne forte et une nécessité pour préserver notre santé et la biodiversité, matérialise les engagements pris par le Gouvernement en ce domaine. Il apporte une nouvelle impulsion pour atteindre l’objectif de réduire les usages de produits phytopharmaceutiques de 50% d’ici 2025 et de sortir du glyphosate d’ici fin 2020 pour les principaux usages et au plus tard d’ici 2022 pour l’ensemble des usages.
Le plan Écophyto II+ vient renforcer le plan précédent (plan Ecophyto II), en intégrant les actions prévues par le plan d’actions du 25 avril 2018 sur « les produits phytopharmaceutiques et une agriculture moins dépendante aux pesticides » d’une part, et celles du « plan de sortie du glyphosate » annoncé le 22 juin 2018 d’autre part.

Récemment, une note technique a été adoptée afin de reprendre des dispositions de l’instruction technique du 1er juillet 2016 relative à la déclinaison régionale du plan Ecophyto et d’actualiser cette instruction au regard du nouveau plan Ecophyto 2+ ainsi que du renforcement de l’interministérialité de la gouvernance du plan. 
 Cette instruction concerne :
– la gouvernance régionale ;
– l’actualisation de la feuille de route régionale correspondant à la stratégie régionale de l’action publique en matière de réduction de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques ;
– les ressources financières mobilisables pour la mise en œuvre de la feuille de route régionale ;
%d blogueurs aiment cette page :