Urbanisme – Construction – Energie – Sécurité

Installation nucléaire de base (INB) : mise en service des groupes électrogènes d’ultimes secours des réacteurs d’EDF

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a décidé de modifier le calendrier de mise en service des groupes électrogènes à moteur diesel d’ultime secours (DUS) compte tenu des difficultés rencontrées par EDF lors des opérations de construction. Ces groupes électrogènes devraient notamment permettre d’alimenter, en cas de perte des autres sources électriques externes et internes, les systèmes et composants appartenant au « noyau dur ».

Ce rééchelonnement, qui s’étend jusqu’au 31 décembre 2020, est assorti de prescriptions relatives au contrôle de la conformité des sources électriques existantes.

EDF avait informé l’Autorité de son impossibilité, pour 54 réacteurs, de respecter l’échéance du 31 décembre 2018 pour la mise en place d’un moyen d’alimentation électrique supplémentaire robuste aux situations extrêmes. L’ASN considère que « les difficultés rencontrées par EDF sont avérées et que certaines d’entre elles subsistent encore. Elles résultent notamment de l’ampleur, de la complexité des opérations et des particularités de certains sites ».
À ce jour, les deux DUS de la centrale nucléaire de Saint-Laurent sont opérationnels.

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :