Urbanisme – Construction – Energie – Sécurité

L’électricité renouvelable progresse

La centrale hydroélectrique de Romanche-Gavet, plus grand chantier d’aménagement hydroélectrique actuellement en France, produira suffisamment d’électricité renouvelable en 2020 pour alimenter plus de 230.000 foyers alpins (soit 30% de plus que les installations actuelles).

Depuis 60 ans, EDF exploite les centrales de la vallée de la Romanche et a construit une partie d’entre elles. La concession de la future centrale hydroélectrique de Romanche Gavet a été octroyée par décret le 31 décembre 2010 à EDF pour une durée de 60 ans. Ce nouvel équipement souterrain a vocation à remplacer les six centrales existantes et les cinq barrages de la vallée de la Romanche ; il permettra d’augmenter de 30% la production d’électricité à partir d’une énergie propre, renouvelable et sans émission de gaz à effet de serre.

Le coût de la construction d’un nouvel aménagement étant du même ordre que celui de la réhabilitation des six centrales existantes, EDF a choisi de construire la centrale hydroélectrique. Ce mode de production d’électricité comporte des avantages indéniables, en plus d’assurer une électricité renouvelable, il améliore la sécurité de d’exploitation et assure une meilleure intégration des ouvrages dans l’environnement.

Le chantier Romanche-Gavet est le plus gros chantier hydroélectrique actuellement développé par EDF en France. Il contribue ainsi à l’atteinte des engagements contenus dans la « Convention d’engagements pour le  développement d’une hydroélectricité durable en cohérence avec la restauration des milieux aquatiques » signée en juin 2010 par EDF dans le cadre du Grenelle de l’Environnement.

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :