Urbanisme – Construction – Energie – Sécurité

Obligation d’achat : EDF n’est plus le seul acheteur!

Dans le cadre du dispositif de l’obligation d’achat, EDF, qui était en position de monopsone*, va devoir partager le marché de l’achat de l’électricité produite par des énergies renouvelables avec Enercoop. En effet, cette entreprise spécialisée dans l’énergie verte a obtenu l’agrément idoine par arrêté ministériel du 29 septembre 2016, sur le fondement de l’article L. 314-6-1 du code de l’énergie.Aux termes de cet article :

« A l’exception des contrats concernant des installations situées dans les zones non interconnectées, l’autorité administrative peut agréer des organismes qui, lorsqu’un producteur en fait la demande après la signature d’un contrat d’achat conclu en application de l’article L. 314-1 et du 1° de l’article L. 311-12 avec Electricité de France ou des entreprises locales de distribution, peuvent se voir céder ce contrat. Cette cession ne peut prendre effet qu’au 1er janvier suivant la demande de cession par le producteur. Toute cession est définitive et n’emporte aucune modification des droits et obligations des parties. Le décret en Conseil d’Etat mentionné à l’article L. 314-13 précise les conditions de l’agrément et les modalités de cession. Il prévoit également les modalités de calcul des frais exposés, par l’acheteur cédant, pour la signature et la gestion d’un contrat d’achat jusqu’à la cession de celui-ci et devant être remboursés par l’organisme agréé cessionnaire.

Le contrôle, à la demande du ministre chargé de l’énergie, du respect des engagements pris par un organisme pour l’obtention de l’agrément prévu au premier alinéa est réalisé aux frais de celui-ci.« 

Réf : Arrêté du 29 septembre 2016, NOR : DEVR1626562A
*Monopsone : situation dans laquelle un seul demandeur fait face à une multitude d’offreurs. Inverse du monopole, où un seul offreur fait face à une multitude de demandeurs.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :